Team Cooking

Le « team cooking », ou team building culinaire, est apparu avec l’idée de transformer ses collaborateurs en chefs-cuistots dans le but de partager une activité où la hiérarchie n’existe plus et où la performance collective prend le pas sur l’exploit individuel.  

Le XXème Siècle a connu une évolution industrielle majeure à une vitesse vertigineuse. Il a vu les techniques changer, les ouvriers devenir de moins en moins nombreux, les gens apprendre à travailler ensemble dans une intelligence collective.  Déjà dans les année 1930, Elton Mayo avait mis en évidence l’importance du climat psychologique sur le comportement des travailleurs.  Au cours de ce même siècle, il a été prouvé que le rendement d’une entreprise était lié au bien-être du personnel et qu’une équipe qui s’entend bien est une équipe plus rentable. 

 


Daniel Constantini, ancien entraîneur de l’équipe de France de handball disait : ’’Le leadership directif n’a plus d’avenir. Faites participer vos collaborateurs pour les motiver et vous vaincrez !’’


 

De nos jours, les entreprises créent et dénouent des équipes tellement vite que les travailleurs n’ont même plus le temps d’apprendre à se connaître ni même de savoir ce qu’ils vont devoir créer ensemble. Autrement dit, l’objectif commun a de moins en moins l’occasion de se former.

C’est dans ce contexte économique que différentes techniques de motivation ont vu le jour en entreprise. Parmi celles-ci nous comptons, entre autres, l’incentive, le coaching et le teambuilding.

Il existe de nombreuses variantes et le « team cooking », ou team building culinaire, en est une ! Elle est apparue avec l’idée de transformer ses collaborateurs en cuistots amateurs. Elle a la particularité de permettre le partage d’une activité où la hiérarchie n’existe plus et où la performance collective prend le pas sur l’exploit individuel.  

 

Photo buffet

 

Quel sont les avantages du team cooking?

1. Une invitation à la détente

N'est-ce pas toujours dans la cuisine que vos invités se sentent le plus à la l’aise ? La cuisine est bien souvent le cœur de l’activité familiale, on s’y sent bien et il y règne généralement une ambiance décontractée mêlant l’utile à l’agréable. C’est donc bien en terrain connu que vous et vos collaborateurs auront le plus de chance d’améliorer la cohésion d’équipe. Il reste cependant important de définir concrètement, et à l’avance, les résultats attendus de cette activité, tels qu’une meilleure communication, une hausse de la motivation ou encore, la découverte des potentiels de chacun.

Le team cooking est sans nul doute la formule de teambuilding qui vous permettra d’échanger le plus avec vos collègues sur tout type de sujet, permettant ainsi de mieux cerner le mode de fonctionnement et le caractère de chacun.  

2. Absence de hiérarchie, chacun met la main à la pâte

Sauf si votre entreprise est active dans l’horeca, le teamcooking devrait être pour chaque membre de votre équipe, assez loin des tâches quotidiennes généralement accomplies au travail. Cela permet de mettre chacun au même niveau, avec pour avantage d’abattre les éventuelles barrières psychologiques entre différents niveaux de hiérarchie. Une nouvelle zone de confiance pourra alors être créée tout en renforçant les relations professionnelles au sein de l’équipe.  

Mais ce n’est pas là le seul avantage : en récréant de nouvelles équipes et en attribuant de nouveaux rôles le temps d’une journée, des nouveaux traits de caractères professionnels pourraient émerger chez certains participants, comme l’aptitude à gérer les situations de stress ou encore le leadership.  

3. Facile à réaliser, pourvus que ce soit en « off-site »

Un teambuilding culinaire se fait le plus souvent en dehors de l’espace de travail. En choisissant un terrain neutre, loin du stress du bureau, vos collaborateurs se sentiront plus à l’aise et seront plus ouverts à l’échange.  

Choisissez également un lieu qui dispose d’une salle de séminaire pour y réunir votre équipe lors de l’introduction de votre activité.  

Vérifier que le lieu choisi fourni également les services de restauration, du matériel technique ainsi que de l’assistance sur place. Ce cette façon, vous pourrez vous concentrer pleinement sur l’objectif de votre activité sans être sollicité par des détails organisationnels.  

N’hésitez pas à demander conseil à l’organisateur d’événements du lieux choisi. Ils ont en général l’expérience nécessaire enfin de répondre au mieux aux besoins de votre équipe.

Vérifiez que les espaces mis à votre disposition peuvent bien être privatisés en exclusivité pour votre entreprise afin que vos collaborateurs ne soient pas distraits par d’autres activités.

4. Le dîner est servis 

Un team building se caractérise par un ensemble de temps forts où, même si chaque intervention est unique, certains éléments sont récurrents : Le séminaire, l’activité ludique et, enfin, la conclusion.  

Dans le cadre d’une activité culinaire, la conclusion se fera toujours à table autour du repas qui aura été concocté par les soins de l’équipe toute entière. Quoi de plus gratifiant?
Vous pouvez éventuellement projeter les moments forts de votre journée sous forme de photos ou de vidéos. 

Et offrez l’effet wow à vos participants en proposant un toast au champagne qui clôturera l’activité sur une note festive! 

 

BluePoint a prévu dans l’infrastructure de ses trois bâtiment, des cuisines professionnelles, des espaces de restauration de qualité ainsi que des salles réunions entièrement équipées. De plus, leurs équipes expérimentées conseillent et assistent les clients de A à Z dans l’organisation de leurs événements à Anvers, Bruxelles et Liège. 

N’hésitez pas à nous contacter pour une proposition sur mesure marketing@bluepoint.be - 02/706.88.00.